Paris sportifs : un hors-jeu fatal

Jouer Enligne FR Paris sportifs un hors jeu fatal
par Dany Sevensa | 10/10/2018

Il y a 8 ans, un amateur de Loto Foot est passé à côté d’un gain de 1,5 millions d’euros et ce pour quelques secondes fatales. Il en a été privé à cause d’un but non valable pour une position de hors-jeu évidente. Depuis, il a saisi la justice et a décidé de mener son combat jusque devant la Cour de Cassation.

1,5 millions d’euros s’envolent à cause d’un hors-jeu

Le 19 septembre 2010, la sixième journée de Ligue 1 se termine et un joueur de Loto Foot est sur le point de réussir le sans faute et d’empocher 1,5 millions d’euros. Une seule rencontre n’est pas terminée, Lille-Auxerre, mais le match nul prédit par le parieur est toujours d’actualité puisque Lille et Auxerre sont à égalité 0 à 0 à la 89ème minute.

meilleurs bookmakers - août 2020

Nom du casino
Note des utilisateurs
Bonus de bienvenue
 
Unibet Sport
100% jusqu'à 100€
en paris gratuits
Mon
Winamax Sport
100% jusqu'à 100€

Mon
Betclic Sport
100% jusqu'à 110€
Sans condition!
Mon
Bwin Sport
100% jusqu'à 107€
sur 1e pari perdant
Mon
BetStars
100% jusqu'à 100€
sur pari perdant
Mon
MrXbet Sport
100% jusqu'à 100€

Mon
France-Pari
100% jusqu'à 150€
sur les paris sportifs
Mon
Netbet Sport
Jusqu'à 1000€
de paris gratuits
Mon
ParionsSport
80% jusqu'à 100€
Sur premiere mise perdue
Mon
Feelingbet
100% jusqu'à 300€
Pari remboursé
Mon
See All Bookies
140+ avis de joueurs
100% jusqu'à
100€
en paris gratuits
141+ avis de joueurs
100% jusqu'à
110€
Sans condition!
133+ avis de joueurs
100% jusqu'à
107€
sur 1e pari perdant
129+ avis de joueurs
100% jusqu'à
100€
sur pari perdant
118+ avis de joueurs
100% jusqu'à
150€
sur les paris sportifs
150+ avis de joueurs
Jusqu'à
1000€
de paris gratuits
102+ avis de joueurs
80% jusqu'à
100€
Sur premiere mise perdue
96+ avis de joueurs
100% jusqu'à
300€
Pari remboursé
See All Bookies

Seulement voilà, la rencontre va basculer lorsque l’attaquant lillois Moussa Sow va donner la victoire aux siens sur un but où le hors-jeu ne fait aucun doute. Le jackpot vient de s’envoler mais le parieur est agacé par la manière. En lisant la presse, il constate que ce hors-jeu fait beaucoup parler de lui. Le Parisien évoque un « hors-jeu flagrant ». Gervinho, passeur décisif sur l’action, admet penser qu’il y a hors-jeu et pire, Moussa Sow le buteur lui-même admet dans les colonnes de l’Equipe qu’il était hors-jeu.

Face à pareille situation, le parieur fait part de son indignation via des lettres recommandées adressées à la Française des Jeux. Cette dernière lui répondra qu’elle s’en remet aux résultats transmis par les instances officielles.

Le parieur ose attaquer en justice le club et le joueur, en vain ?

Pourtant, le temps passe et le parieur est obnubilé par le gain qu’il a manqué à cause de ce qu’il considère comme une injustice. Il se rapproche alors d’un ami avocat qui l’oriente vers un spécialiste du droit du sport qui l’invite à ne pas laisser l’affaire en état et de saisir la justice.

En 2014, il porte donc plainte contre le LOSC et contre Moussa Sow et les assigne à lui payer 1,5 millions d’euros. En revanche, pour des raisons juridiques, il n’assigne pas en justice Ruddy Buquet, l’arbitre de la rencontre, celui-ci ne pouvant être poursuivi pour absence de décision.

Il fait valoir devant le tribunal l’article 1240 du Code Civil qui stipule que « tout fait quelconque de l’homme qui cause à autrui un dommage oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer ». Le Tribunal de Grande Instance de Clermont-Ferrand ne lui donnera toutefois pas gain de cause arguant que le buteur lillois n’a pas triché volontairement étant donné qu’un attaquant « ne dispose pas du temps nécessaire pour savoir s’il est hors-jeu ou non ».

Mais le parieur ne s’arrête pas là et entend montrer, visionnage du match à l’appui, que le buteur lillois suit parfaitement l’action et se sait donc en position de hors-jeu. En 2017, la Cour d’Appel de Riom rejette une fois encore le recours de cet amateur de Loto Foot, se rangeant derrière la décision du TGI de Clermont-Ferrand.

Si le retraité a désormais décidé de porter l’affaire devant la Cour de Cassation, les débats entre juristes sur cette affaire sont nombreux. Certains jugent en effet que la transgression d’une règle comme le hors-jeu ne peut constituer une « violation grave et délibérée des règles du jeu ». Pour d’autres au contraire, cela semble largement suffisant.

Une chose est en tout cas certaine : si la responsabilité du club à l’égard du parieur venait à être connue, et ce du fait d’une seule faute de jeu, le système des paris sportifs en France et dans le monde pourrait être sérieusement remis en cause.

Blog & Actualités

Recevez chaque semaine toutes les promos dans notre newsletter

Profitez des meilleures offres pour jouer en ligne, des super packs
de bienvenue et des bonus exclusifs en vous inscrivant!

En vous inscrivant, vous confirmez avoir plus de 18 ans.