La Chouine

Par Bertrand Karnet (2018)

La Chouine est un jeu de cartes qui a été identifié dés le XVI siècle dans le Royaume de France et plus précisément dans la Vallée du Loir au centre -ouest de l'Hexagone. Longtemps oublié, le jeu de cartes de la Chouine revient au devant de la scène. On le retrouve dans l’œuvre de Rabelais et les spécialistes des jeux voient dans la Chouine une variante éloignée du Briscan. Rabelais parle lui du jeu de cartes du Mariage. Les jeux de cartes ont tendance à changer de nom quand ils commencent à être joués dans d'autres régions et même simplement en passant du peuple à l'aristocratie. Les règles du jeu ont été rédigées par Jacques Proust de Lavardin, village  classé parmi les plus beaux de France, et où se déroule chaque année le Championnat du monde de la Chouine.

Les bases du jeu de la Chouine 

La Chouine peut se jouer jusqu’à 4 joueurs, mais le nombre de joueurs conseillé est de deux adversaires. Pour jouer à 3 ou 4 joueurs, il est nécessaire de bien connaître les finesses de la Chouine pour adapter sa stratégie. Ainsi, nous parlerons du jeu de la Chouine à deux joueurs. Une partie se joue avec un jeu de 32 cartes classique. Généralement, on joue une victoire sur cinq parties qui elles-mêmes sont divisées en deux manches gagnantes. Il est donc d'usage que les deux adversaires se mettent d'accord avant le jeu sur le nombre de parties gagnantes pour remporter la victoire. En-dessous de trois parties gagnantes, les parties se jouent en une manche gagnante.

La Chouine se différencie des autres jeux de cartes habituels car un joueur n'est pas obligé de fournir une carte de la même couleur tant que le talon n'est pas vide. Si le talon est vide le joueur doit donc jouer une carte de la même couleur et monter en valeur si la carte posée est un atout. Le talon détermine un changement dans le jeu selon selon si le joueur peut s'en servir ou si il n'y a plus de talon. Rappelons que le talon est le tas de cartes qui reste après la distribution. On peut l'appeler aussi la pioche.

L’objectif de la Chouine

Pour gagner une partie de Chouine, il font donc gagner plus de parties que l'adversaire. Pour cela,il faut parvenir à un maximum de levées, gagner un pli, avec les cartes maîtresses pour réaliser un maximum de points.

La valeur des cartes à la Chouine :  Un jeu de 32 cartes est donc nécessaire avec les 4 symboles standards : Cour - trèfle - pique et Carreau. Une couleur est donc constituée de 8 cartes.

  • La valeur des cartes sans atout de la plus forte à la plus faible : As – 10 – Roi – Dame – Valet – 9 – 8 – 7

Les atouts à la Chouine : Un atout est une couleur choisie par le joueur qui a retourné la 11 eme carte. Cette couleur sera donc la plus forte quelque soit la valeur de la carte. Par exemple, un atout 2 de cœur sera plus fort qu'un As de pique. Il est obligatoire de couper, c'est à dire utiliser un atout lorsque le joueur ne peut pas fournir à la couleur demandée uniquement lorsqu'il n y a plus de cartes au talon. Les brisques sont les deux cartes les plus fortes hors des cartes atouts ; ce sont donc l'AS et le 10.

Le pli ou levée est l'ensemble des deux cartes jouées. Les brisques sont les As et les Dix - soit huit brisques en tout dans le jeu. 

 Les annonces à la Chouine 

La richesse de la Chouine se retrouve aussi dans les annonces qui donnent un autre aspect de la stratégie aux joueurs.

Les cinq annonces de la Chouine sont:

  • Le mariage : c'est le « mariage » du Roi et de la Dame à la couleur.  Valeur du Mariage : 20 points à la couleur hors atout et 40 points pour un mariage à l'atout.
  • La Tierce : C'est la combinaison du Roi – Dame – Valet à la même couleur. Valeur de la Tierce : 30 points à la couleur hors atout et 60 points à l'atout.
  • Le Quarante  ( quarteron) : C'est le fait d 'avoir à la couleur l’as – Roi – Dame – Valet. Valeur du quarteron : 40 points à la couleur et 80 points en atout.
  • Le cinquante (La quinte) : C'est une main de joueurs qui fait cinq points avec cinq brisques. Valeur de la Quinte : 50 points.
  • La Chouine :  C'est la combinaison de As – 10 – Roi - Dame - Valet Valeur de la Chouine : cette combinaison met un terme à la partie. Le joueur qui la présente remporte la partie.

La valeur des cartes à la Chouine :

  • As => 11 points
  • Dix => 10 points
  • Roi => 4 points
  • Dame => 3 points
  • Valet => 2 points
  • 6 – 7 – 8 => o point.

Le talon à la Chouine :

Toutes les cartes qui ne sont pas distribuées aux joueurs forment le talon. Les joueurs doivent piocher une carte avant de jouer après un pli. On le place au milieu de la table de jeu pour que les joueurs puissent piocher plus aisément.

La retourne : C'est la 11 eme carte que le donneur doit retourner et qui donnera la couleur de l'atout pour la partie.

Le 7 d'atout : cette carte permet à un joueur de l’échanger contre la retourne. Ce n'est pas obligatoire. Le joueur doit annoncer «  au sept ».

Le déroulement d'une partie de Chouine 

Pour choisir qui sera le donneur, on tire une carte et la plus faible attribuera le rôle de donneur. Le donneur peut mélanger les cartes, mais il est vivement conseillé de le faire avec application pour éviter les joueurs ayant une excellente mémoire visuelle. Tout le monde peut mélanger le jeu, mais c'est le donneur qui le fera en dernier. C'est ensuite à son adversaire de couper le jeu. La distribution se fait toujours par l'adversaire du joueur. Les joueurs doivent avoir cinq cartes en main. « Le dix de der » : cette expression usuelle indique que le dernier pli remporté donne 10 points supplémentaires.

 Bibliographie :

Jean Boussac, in Encyclopédie des jeux de cartes. Paris, 1896

Jacques Proust, Règle du jeu de la Chouine. Edité par l’association de sauvegarde du château de Lavardin , Société Archéologique du Vendômois

René Suard, Les histouéres du Mait' Batiau

All rights reserved © 2019 JouerEnLigne FR