L’après-Covid : redistribution des cartes

Jouer Enligne FR Coronavirus Changements pari en ligne
par Liza Sternkatz | 08/06/2020

La crise n’est pas encore terminée, mais l’univers des jeux a connu des hauts et des bas et son lot de rebondissements, à l’instar du domaine médico-social. Face à une pénurie de championnats sportifs, les opérateurs de paris en ligne ont dû s’adapter de but en blanc. L’après-confinement sera un enjeu de taille pour le maintien de l’engouement des jeux en ligne, accru pendant cette période numérique.

Un confinement peu sportif

À défaut de jeux sur le terrain, les jeux de cartes en ligne ont pris rapidement le relai. Les opérateurs de paris sportifs ont dû trouver des parades, y compris avec des stratégies de courte durée : les matchs biélorusses et australiens ont assuré un temps la mise, pour pallier aux manques et leur permettre de rester dans la course. Mais rien à faire: les compétitions de football, les courses de chevaux sont tombées une à une à l’eau (tant mieux pour les chevaux!). Les mises enregistrées sur les plateformes de jeu sportif ont chuté dangereusement.

Dans les premiers temps, les opérateurs ont perdu en moyenne 90% de chiffre d’affaires, comme le souligne l’Afjel (Association française des jeux en ligne). Même si les paris galvanisés par l’approche de grandes compétitions sportives ont eu de plus en plus le vent en poupe, la vague du succès s’en est trouvée suspendue, et la barque des grands stades a pris l’eau, la majorité des matchs étant reportés comme l’Euro 2020.

Parier coûte que coûte

Qu’à cela ne tienne, on s’est replié sur des jeux en petit comité virtuel, où le risque sanitaire était quasi nul, et où la convivialité était plus forte que les paris sportifs.

Cette crise mondiale a affecté les paris sur le football qui attiraient 50% des intentions de mise, mais aussi ceux sur le tennis et le basket-ball qui ont perdu inexorablement du terrain. Le coronavirus a changé brusquement la donne: et le rebond escompté des demandes a afflué vers le poker, en vases communicants.

Pour ne pas voir éteindre le feu de leur passion, les parieurs se sont reportés sur ce jeu attractif et payant, le poker en ligne. Confinement oblige, les avantages de convivialité sautant aux yeux, la demande a culminé, sonnante et trébuchante. Très vite, le site web de paris sportifs, Winamax, a vu doubler le trafic du poker en ligne. Indéniablement, les joueurs et leur rythme de vie suivant l’actualité, l’espace restreint et le temps libéré ont agi comme un aimant. Amortissant le choc de l’effondrement des mises, le poker a su tirer son épingle du jeu.

Le poker en ligne, grand gagnant?

Les constats sont unanimes, le champ sportif n’a pas échappé à la règle: en temps de crise, les habitudes changent. Et après observation, les comportements des joueurs ont montré que le jeu de cartes en ligne est en nette progression, tandis que les paris sportifs pour le foot sont momentanément sur le banc de touche. Une raison à cela: les passionnés de foot majoritairement du même âge que les joueurs de poker ont pu glisser facilement vers ce jeu en ligne, la disparition des compétitions au grand air aidant. Le jeu en ligne est resté vivant et s’est nourri de partages inter-disciplinaires sur fond de substitution, d’adaptation puis de passion grandissante.

C’est donc un pari remporté par le poker. Alors, réel engouement ou feu de paille? Les chiffres parlent d’eux-mêmes: L’Arjel (Autorité de régulation des jeux en ligne) a annoncé 16 millions d’euros engrangés par semaine au cours du mois d’avril, contre 5 millions d’euros il y a de cela un an. Les mises ont plus que triplé.

Show must go on

Circonstances exceptionnelles riment avec nouvelles trajectoires. Depuis 10 ans de jeu en ligne, le poker ne compte pas plus de consultations dans les services d’addictologie, mais les spécialistes s’inquiètent des effets pervers du confinement qui pourraient amener certains joueurs à modifier en profondeur leurs habitudes de jeux. Pour les protéger, les plateformes de jeux en ligne sont encouragées à poursuivre leurs efforts pour ne pas inciter à la démesure. L’univers des jeux d'argent en ligne compte sur un maintien de cet équilibre après le confinement, lorsque les compétitions sportives mondiales reprendront. Les paris seront à nouveau sur les starting blocks, et le poker garde de beaux jours devant lui.

Meilleurs casinos - juillet 2020

Nom du casino
Note des utilisateurs
Bonus de bienvenue
 
Jelly Bean Casino
200% jusqu'à 1000€
+20 free spins
Mon
Azur Casino
100% jusqu'à 100€
ou 50% jusqu'à 500€
Mon
Unique Casino
100% jusqu'à 400€
+20 free spins
Mon
Casino Joka
75% jusqu'à 500€
le samedi
Mon
Malibu Club


Mon
Madame Chance
400% jusqu'à 800€
+ sur autres dépôts
Mon
Vive Mon Casino
Concours slots en feu 1e prix 7500€
Du 15 au 28 avril 2019
Mon
White Lion
200% jusqu'à 3500€
Package
Mon
La Riviera
100% jusqu'à 250€
du lundi au jeudi
Mon
Four Crowns
400% jusqu'à 2000€
1e dépôt
Mon
Plus de casinos
145+ avis de joueurs
200% jusqu'à
1000€
+20 free spins
111+ avis de joueurs
100% jusqu'à
100€
ou 50% jusqu'à 500€
96+ avis de joueurs
100% jusqu'à
400€
+20 free spins
132+ avis de joueurs
75% jusqu'à
500€
le samedi
150+ avis de joueurs
400% jusqu'à
800€
+ sur autres dépôts
116+ avis de joueurs
Concours slots en feu
1e prix 7500€
Du 15 au 28 avril 2019
148+ avis de joueurs
200% jusqu'à
3500€
Package
155+ avis de joueurs
100% jusqu'à
250€
du lundi au jeudi
154+ avis de joueurs
400% jusqu'à
2000€
1e dépôt
Plus de casinos

 

Blog & Actualités

Recevez chaque semaine toutes les promos dans notre newsletter

Profitez des meilleures offres pour jouer en ligne, des super packs
de bienvenue et des bonus exclusifs en vous inscrivant!

En vous inscrivant, vous confirmez avoir plus de 18 ans.