Le casino au cinéma

Jouer Enligne FR Casino au cinema
par Bertrand Karnet | 20/03/2019

Un casino est une source inépuisable d'inspiration pour le cinéma. C'est une sorte de scène grandeur nature d'une humanité en perdition. On est loin des casinos de chez nous, Las Vegas le temple du jeu et du vice est le décor de la plupart de ces films. Le cinéma aime l'homme et son côté obscur. C'est souvent l'angle pris par les cinéastes qui montrent le casino comme un lieu de tous les dangers, de tous les vices et de l’ostentatoire lancer aux visages de ceux qui ne sont rien, mais qui rêvent du jeton qui pourra changer leurs vies. C'est pas anodin si nous préférons jouer tranquillement au casino en ligne dans notre canapé plutôt que de se confronter à ce monde qui semble plus vous tirer vers le bas que vous hisser vers un meilleur de vous.La vision du cinéma est rarement positive. Du film de gangsters, aux braquages, à la mafia, drogue, prostituion, les belles histoires sont plutôt rares. Pourtant, il y a aura toujours James Bond pour sauver le monde à une table de craps, la classe des Océan's et l'arrivée sous LSD de Raoul Duke devant le Majestic Faisons donc un petit tour au cinéma à travers les films connus et moins connus qui ont utilisé les casinos comme théâtre. Et dans la réalité, les stars de cinéma sont souvent addicts au casino...

Las Vegas Parano : Perché sur un casino

Raoul Duke est en fait le double de l'auteur de ce livre Hunter S. Thompson qui a lui seul mériterait un article. C'est le créateur de ce qu'en journalisme on appelle le style Gonzo. Ce style part du principe que l'observateur ne doit pas rester derrière la ligne rouge habituelle et au contraire la traverser pour comprendre et ressentir le sujet. Par exemple, le premier bouquin de Hunter S. Thompson raconte l'histoire du groupe de motards des Hells Angels. Il a donc vécu une année et plus avec eux devenant lui même un des leurs pour le meilleur et pas mal de pire. Ce livre est pas loin d'être autobiographique. « Hell's Angels: The Strange and Terrible Saga of the Outlaw Motorcycle Gangs ». Le film commence par cette phrase qui devrait au moins inspirer mon soleil d'Orient : «  Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme ». Ce film est une vraie merveille loin des codes habituels quand Terry Gilliam rencontre Hunter S. Thompson, avec un Johnny Depp exceptionnel, vous avez un film hors du temps qu'il est impossible à résumer. L’histoire se passe à Las Vegas et son désert et l'arrivée de Raoul Duke devant le Majestic reste une des plus grandes scènes de l'histoire du cinéma. Pour moi, ce film est un incontournable pour tous cinéphilies qui se respectent.

Meilleurs casinos - janvier 2021

Nom du casino
Note des utilisateurs
Bonus de bienvenue
 
139+ avis de joueurs
100% jusqu'à
400€
+20 free spins
137+ avis de joueurs
Recevez
500€
sur 1e dépôt
150+ avis de joueurs
100% jusqu'à
10000€
sur 5 premiers dépôts
108+ avis de joueurs
75% jusqu'à
500€
le samedi
125+ avis de joueurs
120% jusqu'à
240€
+20 mega free spins
135+ avis de joueurs
400% jusqu'à
800€
+ sur autres dépôts
123+ avis de joueurs
jusqu'à 155%
jeux de cartes
bonus mensuel
144+ avis de joueurs
100% jusqu'à
220€
+20 free spins
133+ avis de joueurs
Recevez
50€ gratuits
à l'inscription!
119+ avis de joueurs
100% jusqu'à
10000€
+120 free spins
Plus de casinos

Ocean : la franchise de braqueurs de casino qui tourne mal

Autant vous dire qu'il y a un monde avec le film précédent, mais le premier de la franchise est une belle réussite. Ocean Eleven est le premier de la série et met en lumière la famille Océan et le braquage du siècle d'un casino à Vegas. Steven Soderbergh et une pluie d’étoile hollywoodienne George Clooney, Brad Pitt, Matt Damon, Andy Garcia, Julia Robert font le job. C'est un film du dimanche ou du lundi soir. Simple, bien fait, de l'action, un peu d'humour et le monde des casinos vu de l’arrière cours. Pour les autres, plus vous allez loin dans la franchise, plus vous allez échouer sur du réchauffé, du pré-maché jusqu'à accoucher sur le dernier qui ne met que des femmes en héroïnes. D'un point de vue marketing, ça fait bien d'être dans l'air du temps des # vengeurs... Cela rappelle une marque de chaussure qui joue la cause de l'anti-racisme en spoLe casino au cinéma nsorisant le joueur de NFL qui le poing levé et le genoux à terre défait l’État Americian. Il a vendu sa cause à un marchand de chaussures qui a fait des centaines de millions d'euros de bénéfices en se faisant passer pour une compagnie humaniste, chantre des Droits de l'Homme. Et une foule de crétins sont aller acheter les produits de la marque pour montrer comme ils sont progressistes sans penser aux conditions de production de ces produits. Les Droits de l'Homme passent de l’Universalisme au nombrilisme. Dans le dernier Ocean, il a suffi de faire un casting de femmes pour vendre son film comme un un film féministe. Mettez des super-héros noirs en Afrique et vous avez un film anti-racisme. Et cela marche du tonnerre. Ils ont réussi à faire des causes humanistes de simple arguments de vente. Que faut-il avoir dans le cerveau pour penser que donner 150 balles à Nike, c'est être activiste contre le racisme ? 

Casino Royale ou l’éloge du chaos

Ce film de 1967 est un vrai petit bijou et met une petite claque à la génération de certains James Bond. Une fois n'est pas coutume, les derniers semblent reprendre la flamme du James Bond du livre plutôt que le fantasme hollywoodien dont le scenario semble avoir été construit autour des gadgets. Dans ce James Bond là, le scénario n'a pas été construit tant ce film est un joyeux et heureux bordel. Tout commence par un James Bond à la retraite dont le manque de motivation semble irriter l'ensemble des chefs des services secrets de la planète qui trouvent que faire exploser le manoir de Bond, James bond, est la solution pour motiver l'agent secret. Je vous fait marcher ! Le casino Royale de 1967 est une parodie génialisime du livre éponyme de Ian Fleming. Ce film touche à l'absurde et c'est un délice. Et quand l'avenir du monde se joue dans un casino à une partie de baccara, on apprécie tout particulièrement.

Las Vegas 21 : l'histoire vraie

Quand une bande d'étudiants du MIT met au point un système pour arnaquer les casinos aux tables de Blackjack, ça vaut bien un film. Le principal intérêt du film, c'est que cette histoire est vraie. Des génies des statistiques et des maths mettent au point un système pour compter les cartes en s'associant à une même table de blackjack tout en communiquant entre eux. Le film est haletant et c'est encore l'histoire d'Icare où cette équipe à force de succès baisse la garde et finit par se saborder. C'est un film intéressant sur le monde du casino et sur l'emprise qu'il peut avoir sur les joueurs. L’appât du gain devient une stimulation intellectuelle qui va pousser des génies en herbe à dépasser le jeu pour servir leurs disciplines, mais c'est bien le jeu qui finalement va les perdre.

 

Blog & Actualités

Recevez chaque semaine toutes les promos dans notre newsletter

Profitez des meilleures offres pour jouer en ligne, des super packs
de bienvenue et des bonus exclusifs en vous inscrivant!

En vous inscrivant, vous confirmez avoir plus de 18 ans.